Histoire de la jeunesse

La société de jeunesse « La Joyeuse » a été créée en 1936. Cette société a pour but de développer d’amicales relations entre les jeunes du village et de les réunir pour partager de bons moments entre amis.

Autrefois à Sorens, comme ailleurs, seuls les hommes y étaient admis. Durant la guerre, les jeunes de la société étaient préparés à l’instruction préparatoire. Ils s’adonnaient à de longues marches à travers le village. A 18 ans, ils étaient astreints à la garde locale.

Malgré les ardeurs de la guerre, les jeunes se divertissaient en chantant le 1er mai. Ils organisaient aussi quelques bals dans les 2 cafés du village, ainsi que des lotos pour leur permettre de faire une petite course de 2-3 jours en Suisse ou dans les pays avoisinants.

Dans les années 70, les jeunes demoiselles vinrent élargir les rangs de la société. Les jeunes continuèrent d’organiser diverses activités, comme les bals notamment pour la Bénichon.

En une décennie, le village de Sorens a accueilli deux fois les Rencontres de Jeunesses Gruériennes (1998 et 2008), preuve que la jeunesse n’a peur ni des défis ni du travail. La société a pu compter à chaque fois sur un large soutien de tous les Sorensois.

En 2012, les jeunes sorensois continuent à perpétuer l’esprit amical et la camaraderie. Nos activités s’étendent tout au long de l’année, à commencer par notre traditionnel théâtre qui a lieu tous les 2 ans, le 1er mai, la construction d’un char pour les Rencontres de Jeunesses Gruériennes, un camp de ski, une sortie des aînés, la St.-Nicolas et enfin la Brasserie Party.

Avec nos économies, nous organisons chaque année un voyage, alternant entre une petite course d’un week-end et une grande d’une semaine afin de souder notre équipe et de découvrir de nouveaux horizons.

La Joyeuse est actuellement forte de 70 membres et chaque automne, les jeunes de Sorens ayant terminé leur scolarité obligatoire ou étant dans leur 16e année sont invités à y faire leur entrée.

jeunesse